A la maison des Pehmokoiran, notre objectif est de faire naître des chiots en bonne santé et bien dans leurs patounes !

Nous nous inscrivons dans une démarche respectueuse de la race en accord avec les recommandations du Lappalaiskoirat RY (Club finlandais des chiens lapons) et du Club Français des Chiens Nordiques et Spitz du Japon (CFCNSJ). Nous sommes également membre d’un collectif d’éleveurs éthiques œuvrant pour l’information des particuliers et la diffusion de bonnes pratiques d’élevage. Vous pouvez consulter le site du collectif en cliquant ici.

Tous les dépistages de la race sont effectués avant la première portée. Les tests de santé de nos chiens sont transmis aux adoptants. Nos chiens ne reproduisent pas avant l’âge de deux ans. Nos chiennes n’ont qu’une portée maximum par an. Nos chiennes ne sont pas des outils ni des utérus sur pattes, mais des membres de la famille. Toujours dans une optique de respect du chien et de la race, notre mâle Oslo ne sera pas le père de chaque portée. Nous ferons appel à des saillies extérieures afin de privilégier la diversité génétique de nos chiots. De même, Oslo est disponible pour un nombre limité de saillies extérieures uniquement avec des femelles en âge, à jour des dépistages de la race et ne présentant pas de consanguinité avec lui.

Nos chiens sont dépistés avant reproduction pour :

  • La dysplasie de la hanche ;
  • Les tares oculaires (MHOC) ;
  • L’atrophie progressive de la rétine (Apr-prcd)
  • La maladie de pompe ;

Pour en savoir plus sur les maladies de la race, rendez-vous dans l’onglet santé.

Au quotidien, nos chiens vivent dans la maison avec nous et notre chat. Ils ont une vie bien remplie entre les balades collectives avec les copains-copines du coin, les balades en forêt plusieurs fois par semaine, les baignades dans l’étang près de chez nous, les sorties en ville, et les excursions à la mer. Du côté du sport, nos loulous apprécient les sorties détentes à vélo et font régulièrement des formations au troupeau (ovin). Oslo est également « chien visiteur » depuis juin 2019. Il intervient avec l’association M’ille et une pattes notamment dans des foyers de vie pour handicapés.